Err

  •  
  • Informations
  • Contactez-nous
  •  

Audrey et Vino

Audrey et Vino
J’ai acheté mon poulain de 8 mois en 2009, un welsh cob répondant au nom de Viens Danser Sponté.

Il a été nourrit jusque ses 4 ans par l’élevage où il est né, à l’herbe à la belle saison et complémenté principalement par de l’orge concassé l’hiver.

Chaque année nous voyions des éruptions de boutons sur son encolure, et en comparaison des autres chevaux sa peau a toujours vraiment mal cicatrisé.

Je l’ai mis au travail de 4 à 6 an avec une alimentation classique fournie par les écuries où je l’ai installé et du foin à volonté. Les problèmes de santé n’ont cessé de nous importuner, gales de boue non stop en hiver, teignes répétitives, ganglions qui gonflent sans cause, nombreuses croûtes sur les membres, le cheval ne supportait aucun frottement de protection et le vétérinaire était régulièrement sollicité.

Coté pieds c’était l’enfer, la corne était très sèche et cassante, on pouvait la peler à la main malgré les bains d’huile quotidiens. Il a été ferré à 4 ans car les pieds s’usaient beaucoup trop vite et a eu très rapidement une ferrure orthopédique par la suite.


Décembre 2015, 3 mois avant sa fourbure

A 6 ans il a fait une fourbure des 4 pieds et a été dépisté pour le syndrome métabolique équin (SME), test qui s’est avéré positif. Il a alors été suivi par une première nutritionniste qui m’a demandé d’arrêter les céréales et de donner un CMV industriel. Les vétérinaires m’ont demandé de le réformer pour une retraite et pourquoi pas un peu de loisir parce que le cheval était toujours boiteux plus d’un an après la fourbure. Il était alors tellement maigre que de toute façon on ne pouvait rien lui demander comme effort physique.

 
Avril et  Juillet 2017, pris en charge par première nutritionniste

C’est alors que je cherchais à la placer par le biais d’une association que l’on m’a parlé d’une seconde nutritionniste. J’ai eu un premier contact téléphonique avec Audrey qui m’a parlé d’une alternative pour la nutrition (en parallèle d’un excellent suivi des pieds pour lui faire reprendre le sport).

Nous nous sommes rencontrées en septembre 2017 et j’ai débuté son protocole avec un CMV sur mesure et une alimentation spécifique qu’elle a définie pour mon cheval.

La transformation a été incroyablement rapide et le cheval a pu reprendre une activité physique intensive dans les mois qui ont suivi. La rééducation des pieds a pu être effectuée sans interruption alors que cela avait échoué deux fois avant notre rencontre.

 
Septembre 2017, 3 semaines après le début du CMV 


Octobre 2017

L’alimentation qu’elle a mis en place à transformé mon cheval qui cicatrise aujourd’hui normalement et ne fait plus de problèmes de peau. Les pieds ont eu aussi complètement changé d’aspect.


Avril 2018

Audrey a été la seule personne que j’ai rencontré qui a su redonner de l’espoir à mon cheval grâce à ses connaissances en nutrition équine et sur le métabolisme. Je ne sait pas si il serait encore vivant aujourd’hui si nos chemins ne s‘étaient pas croisés. Ce qui est sur c’est qu’il n’aurait pas une aussi belle vie épanouie.

Audrey à été a l’écoute de ses besoins depuis le début et me donne encore aujourd’hui de nombreux conseils dans la gestion alimentaire de Viens Danser. Je lui fais une confiance absolue et la recommande chaudement. Je pense honnêtement qu’il est très difficile de trouver un professionnel aussi qualifié qu’elle à l’heure actuelle et la remercie infiniment pour la qualité de la prise en charge de mon cheval.

Photos de janvier 2019 :



 

Photo 6. Avril 2018
Rédigé le  24 fév. 2019 9:19 dans Témoignages  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site