Err

  •  
  • Informations
  • Contactez-nous
  •  

Camille et Jabu

Camille et Jabu
J'ai rencontré Jabugueño 3R, un étalon espagnol bai de 5 ans, pieds nus, encore en pleine croissance et au gabarit proche de celui d'une crevette en février 2016, et je prenais la décision de l'acheter quelques jours après notre rencontre suite à un énorme coup de cœur. Il m'a alors rejoint en mars 2016 pour le début de notre aventure !

Importé d'Espagne, il a fait un premier arrêt proche de Toulouse, là où je l'ai acheté, puis il a de nouveau pris la route pour me rejoindre jusqu'en Poitou Charentes où j’habitais à l’époque. À son arrivée, il avait perdu de l'état en raison des grands trajets qu'il avait effectué et au changement de climat entre l'Espagne et la France. N’étant déjà morphologiquement pas très épais, il est donc devenu très maigre. Jabu est également un cheval très sensible, et son côté entier fait qu'il a toujours eu beaucoup de mal à prendre du poids et qu'il perd très vite les quelques kilos que j'arrive à lui faire prendre. Pour ne pas arranger les choses, j'ai beaucoup déménagé à cause de mon travail, ce qui a entraîné beaucoup de changements d'écuries pour Jabu, ce qui n'a donc forcément pas aidé à sa stabilisation. 
Il avait également des pieds qui s'usaient très vite et qui poussaient très peu, à un tel point que ses postérieurs étaient usés jusqu’aux glomes.


J'ai essayé beaucoup de choses tant niveau alimentation que niveau environnement. J'ai toujours essayé de trouver le juste équilibre pour qu'il ait le droit à une vie de cheval comme les autres, sans qu'il ne soit isolé à cause des à priori sur les entiers. Mais j’ai également longtemps cherché une solution pour ses problèmes de pieds. J'ai pensé à un moment à la ferrure ne voyant pas d’autres solutions, puisque quoique je fasse il usait beaucoup trop ses pieds. Mais après une tentative de ferrure d’un mois qui ne m'a pas convaincue, je suis vite revenue au pied nu.


J'ai continué à tâtons, voyant parfois des améliorations, mais souvent des rechutes, tant dans la perte de poids que dans l'état de ses pieds. Arrivée en région parisienne, toujours pour le travail, j'ai fait appel à Audrey en tant que podologue équine. Elle nous a suivi pendant 6 mois, jusqu'à ce que je ne déménage à nouveau en Alsace (là où nous sommes actuellement). Au début nous n'étions suivis par Audrey que pour la podologie, puis petit à petit j'ai décidé de sauter le pas et de basculer à la fois sur un suivi des pieds et à la fois sur un suivi alimentaire. Dès le début, Audrey a pris en compte l'ensemble des données par rapport au mode de vie de Jabu : s'il était en box ou en paddock, s'il avait accès à de l'herbe et si oui à quelle fréquence, quel type et quelle intensité de travail il devait fournir, quel type et quelle quantité d'aliments il recevait par jour.... Elle a également pris en compte la taille, le poids, la race et le sexe de Jabu, bref : du vrai sur mesure : et ça paye !

 
Photo : Anastasia Denise Photographie

Depuis qu'Audrey a commencé à nous suivre, Jabu a vraiment bien repris, même s'il a encore parfois des petites pertes de poids au printemps lors des chaleurs des juments ... Mais je ne perds pas espoir d'arriver un jour à le stabiliser entièrement quels que soient les événements et les saisons ! C'est également depuis le début de son suivi que j'ai commencé à voir une réelle amélioration de l'état de ses pieds, qui s’améliorent encore aujourd’hui de parages en parages.
Jabu est bien sur toujours suivi en podologie, mais par un collègue DAEP puisqu'Audrey n'est malheureusement plus à côté de chez nous. Par contre, elle nous suit toujours en nutrition, et elle est toujours d’excellent conseil lorsque j'ai une interrogation sur un sujet que ce soit en podologie ou en nutrition.

Photo : Juliette P - Photographie

Pour présenter un peu plus Jabu, c'est un cheval très polyvalent avec qui j'essaye toujours de varier au maximum notre routine : nous travaillons aussi bien en dressage, notre discipline principale, qu'en saut d'obstacle, en cordelette, au sol en liberté, à la longe, aux longues rênes, en extérieur... L'objectif étant toujours de varier les plaisirs pour avoir un cheval bien dans sa tête !

Photo : Anastasia Denise Photographie

Pour ce qui est de notre parcours de travail, notre première année ensemble a été consacrée à du travail de base sans trop d'efforts dans le but de ne pas trop "taper dans ses réserves". Notre deuxième année ensemble a été dédiée aux Masters du Cheval Ibérique. Nous avons fait la saison sur les deux reprises en catégorie Jeunes Chevaux et nous avons décroché notre place pour les Championnats d'Europe des MCI. Nous avons terminé 3èmes de notre première reprise lors de la Finale Européenne, ce qui était un résultat assez inespéré, moi, arrivée de nul part avec mon petit cheval entier et pied nu. L'année suivante a été consacré aux travail à la maison ainsi qu'à quelques concours de dressage classiques en niveau Club Élite Grand Prix et Amateur 3 Grand Prix. Nous avons également participé à notre premier CSO, ce qui nous a donné des envies de CCE... Reste à travailler là-dessus !

Photo : Juliette P - Photographie

Désormais, nous concourrons avec beaucoup de joie sous les couleurs d'Harmonie Nutrition Équine de nouveau sur les épreuves du circuit Ibérique. Cette fois ci nous engagerons sur une catégorie Amateur 2 Préliminaire (appelée la Sevilla), et nous participerons également à plusieurs stages.

Un immense merci à Audrey et Mathilde de nous intégrer dans l'équipe d'Harmonie Nutrition Équine et mille merci Audrey de suivre Jabu depuis plus de 2 ans maintenant !


Photo : Juliette P - Photographie


Rédigé le  23 fév. 2019 15:33 dans Témoignages  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site